La Seconde Guerre mondiale en terres lorientaises

Actualités / Projets | 2023/2024
  1. Accueil
  2.  ► 
  3. Actualités / Projets
  4.  ► La Seconde Guerre mondiale en terres lorientaises

Jeudi 30 et vendredi 31 mai, les 3PM participaient aux deux journées consacrées à «La Seconde Guerre mondiale en terres lorientaises» dans le cadre du programme d’Histoire de leur niveau de classe et de leur parcours citoyen et culturel. Le principe directeur était de mêler à la fois apport historique solide et évasion ludique. Le pari a été largement relevé avec des prestataires au cordeau et des élèves impliqués et curieux.

Jeudi matin débutait avec une double visite. D’abord celle du K3, un des trois gigantesques blocs de béton armé de l’ancienne base de sous-marins de Kéroman, haut lieu majeur du patrimoine, comme architecture militaire et comme trace des affrontements du 20e siècle. Construite pendant la Seconde Guerre mondiale, entre 1941 et 1943, par les Allemands, elle est la plus importante du mur de l’Atlantique. Une fois entrés à l’intérieur, la guide Jeannick à la verve communicative leur a tout expliqué à propos de sa construction, son fonctionnement et son histoire. Du bassin à flot au toit du bunker et son superbe panorama sur la rade de Lorient, nos élèves savent désormais tout ce qu’il y a à savoir sur ce lieu historique marquant ainsi que sur la vie de ses nouveaux habitants, les goélands dont nous avons pu voir un des plus vieux représentants, Maurice!

Pas le temps de souffler, nos 3PM ont enchaîné avec la visite du sous-marin Flore pour une petite incartade en dehors de la période abordée. Direction donc la Guerre Froide et un fleuron de l’armée française désormais à la retraite. Notre super guide a commencé par nous faire visiter le musée attenant revenant sur le contexte historique, la conception du navire, la vie à bord et des détails techniques bien appréciés de tous. Le lot d’anecdotes s’est révélé fourni et souvent décalé avec la réalité d’un terrien. Nos élèves ont été bluffés et la visite du Flore en lui-même a fini de les épater. Encore une moment mémorable.

Après un pique-nique au soleil et quelques jeux à côté de l’espace Tabarly (nos 3PM sont vraiment de grands enfants et aiment toujours jouer au toboggan), ils avaient rendez-vous avec Alexandre de «Guide et vous» pour un jeu de piste à travers la base: Opération Tall Boy. Juillet 1944, les Alliés préparent l’Opération Tall Boy pour détruire enfin les bunkers de Kéroman. La mission de nos élèves: ils sont membres du réseau de renseignement Alliance, ils devaient découvrir un message secret de la plus haute importance caché sur le site. Road Book en main, ils devaient rejoindre les étapes, ouvrir l’œil à la recherche de détails insolites… Mission réussie avec succès par deux équipes et la mallette d’un agent double qui a révélé des trésors de saveur qui ont fait la joie de nos jeunes pousses. Retour à la base Julien Crozet avant la fin de la journée.

Le lendemain matin, de bonne heure et bonne humeur, nos 3PM avaient rendez-vous avec Tristan notre guide de la matinée pour découvrir l’abri de défense passive de la place Alsace Lorraine à Lorient. Beaucoup de nos élèves sont passés près de ces mystérieux escaliers s’enfonçant dans la terre sans se douter de ce qu’il y avait en dessous. Resté en partie dans son état d’origine, cet abri souterrain de 400 places les a aidés à comprendre ce que pouvait éprouver la population rassemblée dans l’attente de la fin d’une alerte. Il est un bouleversant lieu de mémoire et il témoigne des heures sombres que Lorient a traversées de 1940 à 1945. Ensuite, Tristan nous a offert une balade en cœur de Lorient, sur les traces de la reconstruction qui a duré plus de vingt ans. Belle expérience une fois de plus pour nos 3PM férus d’Histoire et très curieux.

 

L’après-midi, après un bon repas, nos 3PM ont été à la découverte du bunker de la Radio de Port-Louis. Mis à disposition par l’association du Centre d’animation historique de Port-Louis avec qui nous avons l’habitude de travailler, les élèves ont commencé par regarder un documentaire sur le Mur de l’Atlantique. Puis, ils ont participé à un atelier d’écriture : il fallait piocher 3 petits bouts de papier qui indiquaient un objet, l’âge et le genre de la personne et à chacun d’imaginer une histoire se déroulant le 14 septembre 1943, sous le feu des bombardements à l’abri de ce bunker. Chacun son tour, les élèves ont raconté leur histoire à toute la classe. Parfois drôles, parfois émouvants ou tristes, tous ces textes ont passionné l’auditoire. Céline Didier, auteure professionnelle nous a fait l’honneur de participer à toute la journée et a également pris part à l’atelier en rédigeant son propre texte. C’était une façon de faire sa connaissance avant la rencontre prévue le jeudi 06 juin avec la classe.

En effet, pour prolonger ces 2 journées déjà bien remplies, la classe a donc  rencontré l’auteure Céline Didier autour de son livre “C’était ton voeu”. Racontant une histoire familiale, celle de son grand-père, résistant et déporté, Céline a su partager ses choix d’écriture, l’histoire des recherches menées autour d’un premier manuscrit rédigé par son grand-père et toutes les questions qu’elle a pu se poser sur le fait de s’engager quand on est jeune homme dans la résistance. Une approche qui a su toucher de près toute la classe et ouvrir sur des discussions car chacun avait bien une anecdote familiale autour d’un grand-père ou d’une arrière-grand-mère qui avait eu maille à partir avec l’occupant allemand. Sujet sérieux mais qui n’a pas empêché tout le groupe de profiter d’un moment fort agréable puisque la rencontre se déroulait chez Dominique dans le jardin de la librairie la Dame Blanche que les élèves connaissent déjà bien. Sous un beau soleil, ces discussions se sont prolongées autour d’un goûter rendant le moment encore plus convivial. Nous remercions encore Céline et Dominique pour toute cette organisation.

Et voici pour finir la mise en place de l’exposition dans le hall du lycée de tous les textes écrits lors de l’atelier d’écriture :